Les Oursins de Jean Painlevé

L’oursin, 1929 par Jean Painlevé.

Son œuvre se caractérise par le souci de l'exactitude descriptive de ses sujets et par le désirprofond de partager l'émotion et l'émerveillement face au « mystère » de la nature que ses films contribuent à dévoiler.

Dans l’élan du mouvement surréaliste réclamant une nouvelle approche du vivant, Painlevé détaille, magnifie par l’agrandissement au microscope, les corps mouvants des êtres marins. Dans le travail poétique des images comme dans le commentairemalicieux, souffle l’esprit du surréalisme.

Entre 1927 et 1982 il aura réalisé 200 films, avec un seul et même objet principal : un monde d'animaux marins : crevettes, pieuvres, oursins, autres crustacés et mollusques... « Une œuvre qui, comme lui-même, se situe entre la science et le cinéma, entre le documentaire et la poésie, entre les spécialistes et le public large, et entre l’esprit de sérieux et l’humour pince-sans-rire » (Marie Bemme, Autoportrait du scientifique en artiste).

Nous vous conseillons vivement de visionner les autres vidéos de cet artiste essentiel et inclassable qui nous relie au monde mystérieux dela mer.

Visionner la vidéo de l’Oursin

On parle de nous

Marcelle Média : “La bouillabaisse devient un acte. À travers elle, nous pouvons construire le monde du futur (d’où Turfu), respectueux des hommes et de l’environnement.”

La Provence : “Le chef Christian Qui propose une bouillabaisse à emporter, avec des poissons frais et d'ici. Avec son association Bouillabaisse Turfu et Matthieu Saint-Girons de l'association Pulpe Fiction, il veut surtout créer une communauté autour de la pêche durable : visite du marché du Vieux-Port, ateliers de cuisine”

Dessins : Chimène Voronkoff

Photos : Didier Nadeau

© 2021 Bouillabaisse Turfu

Created with
Mailchimp Freddie Badge